Lever le nez vers le ciel, même quand on habite en ville et qu’on est à la bourre pour déposer les enfants à l’école et qu’on a oublié le goûter de la petite, le sac de piscine et son portable, et ben c’est quand même possible.

A la question « Dis, papa, c’est quoi cette étoile ? » , vous pouvez faire la sourde oreille, ou lui expliquer gentiment que vous êtes très en retard au travail, à la maison, à pôle emploi, chez l’esthéticienne ou bien lui dire que c’est un lampadaire si effectivement c’en est un.

Autre solution, vous lui répondez du tac-au-tac: « c’est pas une étoile.. c’est une planète! » et bim ! là, ça tue !!
Et oui mon enfant, on peut voir plusieurs planètes à l’œil nu selon l’heure et les périodes de l’année, (c’est d’ailleurs ce qui brille le plus) par exemple le point que tu vois qui brille très fort là c’est….
et là vous improvisez ou bien vous prenez quelques infos avant

en ce moment(enfin au moment où j’écris): Jupiter plein sud,

Et le soir de retour de l’école, si tu es sage je te montrerai Vénus (inloupable c’est ce qui brille le plus*) sud-ouest et si vous regardez bien Mars pas loin

Autre solution (mais pour le coup, il ne faut pas avoir oublié son portable: l’application android « carte du ciel »

Evidemment, s’il pleut et que vous vous déplacez en voiture ou en métro c’est moins simple….

* après le soleil et la lune, faites pas trop les malins.

Repérez-vous en suivant les éphémérides

source: autourduciel.blog.lemonde.fr