Claudine – 73 ans

Articles connexes: Pourquoi les cheveux blondissent au soleil ?  et Pourquoi la peau brunit ?

De quoi dépend la couleur de la peau ?

Les pigments qui donnent la couleur à la peau (et aux yeux et aux cheveux) sont contenus dans des petits « sacs » appelés mélanosomes. Il y a 2 types de pigments: eumélanine (brun-noir) et phéomélanine (rouge orange).

lire ici pour les explications complètes

Rien ne vaut un schéma bien compliqué !

 

La couleur va dépendre donc du nombre de petits sacs, de leur taille,de la quantité de pigments qu’ils contiennent, de la proportion eumélanine et phéomélanine…. bref c’est le bazar.

Et comme si ça ne suffisait pas, cette couleur dépend aussi de la présence de vaisseau sanguins sous la peau, ou encore selon l’alimentation: les carottes ne rendent pas les fesses roses mais plutôt oranges (ça pourrait faire l’objet d’un article entier, je ne détaille pas ici)

Et puis bien sûr, le bronzage fait varier tout cela…

Si Trump est orange c’est qu’il met de l’auto-bronzant

 

Qui dit protéine, dit gène

Les pigments sont des protéines , donc dues à l’expression d’un gène (de plusieurs gènes), le nombre et la répartition des mélanosomes est sous contrôle de gènes.
Il n’y a pas un gène noir, blanc, jaune , rouge ou bleu… mais bien une interaction complexe entre plusieurs gènes qui ne sont pas tous identifiés.
On connait par exemple le gène SLC245A (lire l’article ici en anglais) ou le gène MC1R qui présentent diverses versions en relation avec les variations de la couleur de la peau.

A quoi ça sert ces différentes couleurs de peau ?

C’est ça ta vraie question finalement… On pourrait reformuler en disant « quels sont les facteurs de sélection de l’environnement qui ont abouti à faire varier les fréquences des différents allèles en lien avec la pigmentation de la peau, au cours des générations ? », mais bon c’est plus long.

On connaît tous le lien  entre couleur de la peau et latitude et donc l’ensoleillement:

 

Comment s’est faite cette sélection naturelle ?

Prenons une population humaine dans laquelle est apparue par le hasard des mutations des peaux de différentes couleurs, que se passe-t-il pour les descendants ?

1ère hypothèse : Désavantage de peaux claires au soleil. On entend souvent cette explication. Les peaux blanches développeraient des cancers de la peau.
Certains chercheurs réfutent cette hypothèse = le problème c’est que les cancers de la peau entraînent la mort des individus bien après 30 ans, ils ont donc largement le temps de se reproduire et même de s’occuper de leur progéniture, ça ne semble donc pas un facteur de sélection très fort. D’autres chercheurs valident cette hypothèse. (lire ici)

2ème hypothèse: Désavantage des peaux sombres: Quand l’ensoleillement est faible (genre à Lannion): les peaux trop sombres ne permettent pas de fabriquer assez de vitamine D (explication ici) et les personnes souffrent alors de rachitisme. Donc lors de la migration des populations humaines, les personnes à la peau plus claire ont survécus. Alors que les personnes à la peau sombre atteintes de rachitisme, survivent moins et surtout se reproduisent moins (déformations osseuses posant des problèmes pour l’accouchement).
Cette hypothèse semble faire consensus (lire ici), bien qu’elle ne s’applique qu’aux populations n’ayant pas assez de vitamine D dans leur alimentation, c’est à dire aux population d’agriculteurs se nourrissant de céréales, les chasseurs cueilleurs, pêcheurs eux auraient suffisamment de vitamine D.

3ème hypothèse: Désavantage des peaux claires au soleil: Les UV détruisent les réserves de vitamine B9 et augmentent ainsi la fréquence des fausses couches. Les personnes a la peau claires auraient donc moins d’enfants en zone ensoleillée.
4ème hypothèse: la sélection sexuelle. Les personnes à la peau claire étant plus rares elles auraient pu exercer un attrait plus important et se reproduire plus (lire ici)
évidemment toutes ces hypothèses sont complémentaires…

Le mythe de l’homme noir originel

Bon, on pourrait résumer l’histoire de la couleur de la peau de l’humanité par un truc du genre:
A l’origine, les hommes étaient noirs puis en migrant vers les latitudes plus élevées, les individus à peau blanches ont mieux survécu…
Mais c’est plus compliqué que ça:

– la peau n’est pas noire ou blanche, mais présente de nombreuses nuances
– on a retrouvé des ancêtres européens à la peau noire (vidéo ici) + commentaire critique d’une scientifique ici
– les premiers hommes (apparus en Afrique) avaient sans doute la peau claire, les pré-humains étant recouvert de poils avaient la peau claire. à lire ici
– L apparition de la peau claire en Europe est récente à lire ici

L’ours blanc est noir ! et oui ! à lire ici

Et pour finir, une excellente vidéo de Dirtybiology

Des races dans l’humanité ?