Norah – 9 ans

Quand on s’étire en allongeant les bras et les jambes et renversant son dos vers l’arrière, on fait de la pandiculation et ça c’est classe !

D’où ça vient ?

Les être humains s’étirent, mais  les chats, les chiens aussi … donc on peut se dire que c’est sans doute un comportement automatique, « naturel ». On retrouve ce comportement chez beaucoup de vertébrés
On ne s’étire pas sans le vouloir, mais des fois ça vient presque tout seul. On en a envie quand on se réveille ou quand on est resté longtemps dans la même position.

Qu’est-ce qui passe quand on s’étire ?

Les muscles, les tendons, les articulations qui n’avaient pas beaucoup bougé depuis un moment (pas loin de 12H pour toi qui dors beaucoup au lieu de travailler pour ton avenir: relire l’article « pourquoi on dort ?« 
ça permet 2 choses: préparer le corps à bien bouger à nouveau et reconnecter ton cerveau qui va se rappeler qu’il a un corps: il va réviser l’emplacement des différents éléments= c’est ce qu’on appelle l’intéroception.

Pourquoi ça procure une sensation agréable ?

Ah oui, c’est ça ta question… Bon là c’est plus compliqué.
1er effet: lorsque les muscles, les tendons, les articulations restent dans la même position, il peut y avoir des petites douleurs. Faire disparaître une douleur ça fait du bien non ?
2ème effet: la sensation de plaisir comme les autres sensations (la douleur par exemple), ça se passe dans le cerveau. Et là , je n’ai pas trouvé de sources scientifiques sûres pour éviter de raconter des bêtises. Le cerveau se réveille, il est content, tu bailles, ça le stimule aussi, tu étires ta cage thoracique et tu prends une bonne bouffée d’air.
Avec tout ça le cerveau libère des endorphines qui calment les douleurs et d’autre part, la zone du cerveau qu’on appelle système de récompense est stimulé.
On se sent bien quoi  !

Quand on s’étire beaucoup on ne pandicule pas on fait du stretching.

Mais pour ça il faut d’abord enfiler une tenue ridicule