Le rose, le bleu, les filles et les garçons…
lire les filles c’est des cloches#1

Les petites filles préfèrent le rose et les garçons le bleu, c’est indéniable

De la même manière que les garçons jouent plus au ballon, les filles à la poupée, il y a statistiquement une préférence marquée des filles pour le rose et des garçons pour le bleu…

La question est d’où ça vient ?

Et comme toujours l’éternel débat entre » l’innée et l’acquis« , autrement dit entre « c’est de naissance, c’est naturel et ça vient de l’éducation, de l’apprentissage, de la culture ».

Il y a -t-il une perception différente des couleurs selon le sexe?

Certains articles affirment qu’il existe une différence homme/femme à l’avantage des femmes dans la perception des couleurs  (lire l’article). D’autres affirment le contraire.
Quoi qu’il en soit, ça n’implique aucunement la préférence pour le rose. Il n’existe aucune donnée scientifique là-dessus.

La « société » a -telle imposé le rose depuis toujours ?

Vous pouvez retrouver un article qui retrace l’historique du bleu et dur rose imposé ici: article de society
Je ne relèverai qu’un seul exemple:
famille du Duc de Chartres – 1776 – un garçon en rose et un autre en bleu
Dans l’histoire récente, c’est probablement autour des années 20 que les couleurs rose/bleu ont été imposées par le marketing. Parce que c’est des petits malins les marketeurs, ça oblige à ne pas recycler les vêtements entre frère et sœurs !
Dès lors si le rose devient un fort marqueur de « féminité », il est alors compliqué pour un garçon d’adopter cette couleur sans mettre en danger sa « virilité » à moins de l’affirmer très fort par ailleurs:
et depuis, la tyrannie s’est tranquillement développée…
tu seras viril mon kid