Puisque les jours rallongent, y a pas de raison que les ongles ne fassent pas pareil !
(argument imparable)

article en lien: « est-ce que se ronger les ongles provoque l’appendicite? »

 

C’est quoi un ongle ?

En très bref, c’est un gros tas de kératine (comme les cheveux: relire l’article sur les poils)
Il fait partie des phanères des animaux comme les poils, plumes et toutes ces sortes de choses produites par la peau.

illustration: ongle d’amérique (calembour cinéphile)

Comment ça pousse ?

Vous trouverez tous les détails ce très bel article du blog « esprit scientifique » avec en prime un très joli schéma.(avec une erreur sur l’hyponychium que vous corrigerez vous-même)

Si on résume: les kératinocytes fabriquent de la kératine. les kératinocytes sont des cellules qui se multiplient,, se kératinisent (sont recouvertes d’une couche de kératine), et meurent.
mais au lieu de tomber une fois mortes (comme les cellules de la peau). Elles restent là, bêtement, et l’ongle est de plus en plus long.

Rythme saisonnier ?

Les ongles poussent en moyenne de 1,5mm/mois pour les pieds et 3mm pour les mains.
Exercice: sachant cela, depuis combien de temps cette personne ne s’est-elle pas coupé les ongles et pourquoi ?
 
Venons-en à la question qui nous taraude… Que nous raconte la littérature scientifique ? Et bien, pas grand chose.
Il y a bien de courts articles qui nous expliquent le pourquoi: l’exposition à la lumière stimulerait la circulation sanguine et donc les kératinocytes seraient plus actifs (pas de sources réellement scientifiques medisite , sciences et vie).
Un autre article sur passeport santé avance l’hypothèse que les ongles seraient davantage sollicités durant l’été. (mais bon, chez passeport santé, ils en sont encore à penser que l’homéopathie ça fonctionne: relire l’article « est-ce que l’homépathie fonctionne ?)
Bref, je n’ai pas trouvé d’étude mesurant la pousse des ongles selon la saison chez un échantillon suffisamment large de personnes pour pouvoir confirmer cette idée.
On en restera donc sur une impression largement partagée par la population, en attendant qu’un scientifique n’est vraiment plus que ça à faire.

Et après la mort ?

Oui c’est bien connu et admis cette histoire, à tel point que bon nombre d’images de mort-vivants les représentent avec de longs ongles et cheveux.
Lire à ce propos un article passionnant « « Le corps en transformation : représentation et conception du cadavre dans la pensée aztèque » (mes liens, c’est pas de la crotte)

(oups, il semblerait que cette personne soit vivante)

Mais non, désolé, on est en pleine légende urbaine. (vous pouvez retrouver ici les autres légendes  que j’ai pu aborder).Si on réfléchit 2 minutes et qu’en plus on bien lu l’article, on s’aperçoit qu’il faut un approvisionnement en sang pour nourrir les kératinocytes. donc ça marche plus.